Accueil » 40 Questions et Réponses » 40 réponses claires au sujet des hemorroïdes

40 réponses claires au sujet des hemorroïdes

Les hémorroides, quoi qu’on dise, restent un sujet tabou. On en a tous, et pourtant on n’en parle presque jamais.

Cet article, divisé en trois parties, se propose de faire le tour de la question.
Au terme de ces 40 réponses claires au sujet des hémorroïdes, vous saurez vraiment tout sur cette maladie, depuis son origine, jusqu’aux dernières techniques pour la traiter de manière efficace et définitive.

Les 40 questions/réponses pour tout savoir sur les hémorroïdes

1- Existe-il des idées préconçues au sujet des hémorroïdes ? Cela implique-il des conséquences pour les gens qui en souffrent ?

Oui, les hémorroïdes sont souvent mal soignées à cause des nombreuses idées fausses que nous allons voir un peu plus tard.

2- Pourquoi j’ai des hémorroïdes ? Pourquoi moi ?

Tout le monde a des hémorroïdes, mais tout le monde n’en souffre pas forcément. Comme tout le monde a un estomac, mais n’a pas forcément d’ulcère d’estomac. Avoir des hémorroïdes est tout à fait normal donc, c’est en souffrir qui ne l’est pas.

3 – En fait, c’est quoi des hémorroïdes ? A quoi ça sert ?

Disons que c’est un tissu spongieux qui a pour rôle de s’assurer que l’anus soit fermé hermétiquement au besoin. c’est un peu ce que font nos lèvres à l’autre bout du système digestif.

4- Quand est-ce que des hémorroïdes peuvent poser problème ?

Lorsqu’elles deviennent trop grosses, qu’elles gonflent, qu’elles sortent ou lorsque les hémorroïdes  saignent. Là, elles font mal.

5- Qu’est-ce qui cause ce changement d’état alors ?

Il existe des causes héréditaires et des causes acquises.

Pour les causes héréditaires, ou congénitales, il s’agit d’une prédisposition à être confronté à ce genre de problèmes, mais que cela se produira vraisemblablement en présence d’autres facteurs qui favorisent les hémorroïdes.

6- Que faut-il faire quand on est prédisposé à avoir des problèmes d’hémorroïdes ?

Ce qu’il faut se rappeler surtout, lorsqu’il y a eu plusieurs problèmes hémorroïdaires dans la famille, c’est qu’on doit être très prudent sur les facteurs qui favorisent ce problème.

7- Quels sont donc ces facteurs favorisant? L’alimentation en fait partie ?

Oui, elle joue un rôle important mais pas prépondérant. Le facteur le plus décisif dépend de la manière de déféquer, c’est à dire, aller à la selle ou encore faire caca.

8- Car il existe une bonne manière de déféquer ?!

Absolument ! Souvent, des problèmes d’hémorroïdes auraient pu être évités si on allait correctement à la selle. Malheureusement, tout le monde pense qu’il défèque normalement, alors que c’est loin d’être le cas.

Les idées fausses sur la meilleure façon d’aller aux toilettes sont souvent à l’origine de la plupart des problèmes hémorroïdaires.

La première est l’idée selon laquelle il faut y aller de façon systématique. Or, rien ne vous oblige à aller à la selle tous les jours ou à des heures fixes.

9- Comment faire alors pour aller à la selle?

Il n’y a qu’une seule règle à suivre pour bien aller à la selle : y aller, seulement et toujours, quand on en ressent le besoin. Même si le besoin ne vous vient pas tous les jours, c’est normal, tant que les selles sont faciles.

10- Pourquoi est-ce qu’on n’arriverait pas à observer une règle aussi simple ?

Souvent, nous violons cette règle, aussi simple soit-elle, quand on se force à se retenir au travail et quand on est en dehors de chez soi, ou au contraire, lorsqu’on se force d’aller déféquer car on a tardé à le faire.

11- Est-ce qu’il y a une façon pour bien déféquer ?

Oui ! Il ne faut jamais forcer quand on est aux toilettes. La selle normale doit sortir souple, d’un seul coup et rapidement.

12- Oui, mais que fait-on lorsque les selles sont dures ?

Une autre idée fausse dans ce cas serait de prendre des herbages. Les herbages sont des laxatifs irritants. Prenez plutôt des laxatifs doux, des sirop, en gelée ou en poudre. L’avantage de ces derniers, c’est qu’on peut en prendre autant qu’on veut et aussi longtemps que le problème persiste.

· Les laxatifs irritants à éviter : bourdaine, pilules, aloès, séné…
· Les laxatifs doux à privilégier : fibres et mucilages, paraffine, lactulose, PEG…

Deuxième partie de l’article avec encore plus de réponses au sujet des hémorroides

3 plusieurs commentaires

  1. bonjour
    je souffre d une crise hemorridaire qui dure pendant 7heures la douleur me tue enormemet faut t il que je fasse une operation pour ne plus la sentir ?

  2. Bonjour
    J’ai une boule quil sort mes c’est plus prêt de ma parti intime que de ( trou de fesse) et ce n’est pas douloureux du tout et ce une hemoroide ? Faut til que je consulte ?
    Merci

    • Bonjour jessica,

      Le mieux serait de consulter votre médecin afin qu’il vous examine. Il n’est pas possible d’établir un diagnostic certain sans vous être fait auscultée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*