Nos derniers articles!
Accueil » Crises et Solutions » Quel médecin consulter pour les hémorroïdes ? Nos réponses…

Quel médecin consulter pour les hémorroïdes ? Nos réponses…

Quel médecin consulter pour les hémorroïdesQuel médecin consulter pour les hémorroïdes? La plupart d’entre vous n’imaginent certainement même pas parler d’une telle maladie à quelqu’un d’autre! Le sujet est tellement délicat que même une telle question doit se poser, même en coulisses.

Les hémorroïdes font pâtir des millions de personnes autour du monde. Appréhension, sentiment de honte et gêne, des choses qui peuvent littéralement basculer votre vie dans le cauchemar au quotidien. Néanmoins, rares sont ceux qui en parlent à la bonne personne!

Certaines personnes font l’effort de se toucher ou s’examiner de temps à autre dans la partie anale pour se rassurer. D’autres ne remarquent qu’il y a un problème que quand ils arrivent à la phase de saignement. En l’absence d’une prise en charge et d’un traitement bien adapté aux hémorroïdes, les risques de tomber dans des majorations de signes de complications augmentent. Ceci signifierait, tôt ou tard, un traitement plus long et plus lourd.

Bref, quand il s’agit d’une anomalie qui touche le corps, c’est sûr qu’il faut voir un médecin spécialiste. Oui, mais lequel? C’est ce que nous vous ferons découvrir sur cet article.

Etablir un diagnostic précis pour les hémorroïdes, par quel médecin ?

Douleur pouvant être intense et d’apparition brutale, sensation de tension et de brûlure, gêne anale quotidienne parfois insupportable sont des symptômes pour lesquels on doit impérativement savoir quel médecin consulter pour ses hémorroïdes.

Ce sont des signes douloureux qui peuvent disparaître en quelques jours, mais le plus fréquent des signes est le saignement anal lors de l’émission de selles. Il peut être faible, de quelques gouttes comme il peut être abondant pouvant même provoquer une anémie. Au fait, le diagnostic des hémorroïdes externes ne pose aucun problème car elles sont bien visibles. Par contre les hémorroïdes internes doivent être examinées par un médecin spécialiste.

D’habitude les gens se font consulter chez un médecin généraliste. Celui-ci établit son diagnostic et élimine les autres maladies à l’origine d’un saignement anal. S’il s’agit bien d’hémorroïdes, il vous orientera sûrement vers un gastro-entérologue qui réalisera un examen clinique tout d’abord par simple examen proctologique. Toutefois, il existe une sous-spécialité de la chirurgie viscérale ou de la gastro-proctologie qu’est la proctologie. C’est une spécialité médicale qui se consacre aux pathologies de l’anus et du rectum.

Qu’est-ce qu’un proctologue?

Un proctologue est consulté pour la maladie hémorroïdaire et l’incontinence fécale, la fissure anale, et le cancer colorectal. L’examen de ce praticien spécialiste consiste en un interrogatoire orienté, une inspection de l’anus, un toucher rectal, une anuscopie et une rectoscopie.

Par contre, vous ne trouverez pas les coordonnés d’un proctologue dans votre annuaire, simplement parce que c’est une spécialité non individualisée par les autorités. Tournez-vous plutôt vers la catégorie des gastro-entérologues. Alors, la prochaine fois que quelqu’un autour de vous demande quel médecin consulter pour les hémorroïdes? Répondez : un proctologue.

Quand consulter pour les hémorroïdes?

La maladie hémorroïdaire est une maladie bénigne, certes. Mais elle ne doit être négligée afin d’éviter des complications graves. Il serait plus plausible de consulter chez un proctologue dans les cas suivants et sans tarder :

  • Rectorragies, ou saignements rectaux au cours de la défécation ;
  • Douleurs anales répétitives ;
  • Démangeaisons et irritations chroniques, suintement ou pus ;
  • Prolapsus (hémorroïdes externes) ;
  • Troubles de la continence et du transit ;
  • Complications de la maladie hémorroïdaire déjà diagnostiquée par un médecin.

Retrouvez plus de détails sur les symptômes hémorroïdaires sur notre article de blog

Avant de détailler le travail du proctologue, il vous faut connaître d’abord les facteurs qui aggravent les hémorroïdes.

Facteurs favorisants les hémorroïdes

  • La grossesse, l’accouchement, post-partum (période suivant l’accouchement) et période prémenstruelle (avant les règles), sont des périodes dans la vie de la femme qui favorisent fortement l’apparition des hémorroïdes.
  • La constipation à titre répété. C’est surtout les efforts déployés au cours de la défécation, et la position assise prolongée qui aggravent la pathologie hémorroïdaire) ;
  • L’utilisation de certains laxatifs ;
  • La diarrhée irritative ;
  • La sédentarité;
  • Le surpoids et l’obésité ;
  • La consommation d’alcool et de plats épicés, ainsi que le manque de fibres;
  • Certains sports d’endurance et certaines activités qui contraignent à soulever des poids lourds.

Ne confondez pas les hémorroïdes avec autre chose !

Un médecin averti et bien formé doit être en mesure d’éliminer certaines maladies graves avant de poser son diagnostic. Dans certains cas, où le diagnostic n’a pas été fait par la bonne personne, les hémorroïdes peuvent être confondues avec d’autres pathologies :

  • Le cancer anal ou du rectum, qui peut se manifester par une sensation de pesanteur, des douleurs, et des saignements.
  • Un abcès anal qui est une maladie largement confondue avec les hémorroïdes.
  • La fissure anale qui est une déchirure de la muqueuse sensible du rectum de l’anus, pouvant être aussi confondue avec des hémorroïdes.
  • Un examen endoscopique permet de visualiser les lésions, et de faire le diagnostic surtout lors de saignements abondants.

Quel médecin consulter pour ses hémorroïdes? Examen proctologique

Il s’agit d’examiner votre périnée, anus, et rectum. Rassurez-vous, il n’est pas question bien sûr d’une coloscopie qui explore tout le côlon.

Un entretien avec votre proctologue précède l’examen clinique, où une relation de confiance doit s’établir entre médecin et patient. Votre spécialiste cherchera à connaître la cause des symptômes que vous subissez, en vous posant des questions précises.

Dévêtu, (juste le bas) l’examen se fait sur une table. Le patient est le plus souvent allongé sur son côté gauche les genoux remontés vers la poitrine. Il est rare qu’un médecin demande au patient de se mettre à 4 pattes, les avant-bras posés sur table. Il s’agit d’un examen visuel de l’anus qui pourra cacher une fissure, un prolapsus hémorroïdaire ou un prolapsus du rectum.

Quel médecin consulter pour ses hémorroïdes? La palpation ou toucher rectal

Dans le canal anal puis plus haut dans le rectum, le proctologue introduit d’abord son index ganté lubrifié. Ce qu’il cherche : une induration, une douleur localisée, une fistule anale, ou même un orifice bien installé à l’intérieur.

Le toucher rectal n’est normalement pas douloureux, sauf en cas de fissure anale. Dans ce cas, une anesthésie locale est prévue pour lever la douleur. En revanche, sachez que les hémorroïdes internes sont impalpables. Un seul moyen de les détecter, c’est par les différents moyens endoscopiques que le médecin choisi selon le cas de chaque patient.

Quel medecin consulter pour les hemorroides consultation

Quel médecin consulter pour ses hémorroïdes? L’anuscopie

C’est un examen qui décèle la présence d’hémorroïdes internes grâce à un spéculum, un appareil court muni d’un mandrin pour l’introduction. Soyez rassuré, cet examen est aussi indolore et ne nécessite pas de préparation.

Quel médecin consulter pour ses hémorroïdes? La rectoscopie

Cet examen permet une exploration du rectum. Votre médecin vous l’indiquera s’il supçonne une pathologie rectale lors d’un toucher anal, ou en présence de sang dans les selles en cas d’hémorroïdes ou de fistules rectales.

Cette méthode est réalisée à l’aide d’un endoscope rigide plus long, muni de fibres optiques. Bien évidemment, vous devez prendre un laxatif la veille de cet examen. Il sera complété par un simple lavement rectal, et ne requiert pas d’anesthésie. L’exploration ne dure que quelques minutes.

Dans certains cas, ces examens peuvent être complétés par iléoscopie.

Pour vous préparer psychologiquement à connaitre dans quelle étape vous avez atterri, sachez que les hémorroïdes passent par différents stades :

  • Grade 1 : les hémorroïdes ne s’extériorisent pas ;
  • Grade 2 : lors des efforts fournis au cours de la défécation, les hémorroïdes s’extériorisent lors des poussées mais rentrent spontanément ;
  • Grade 3 : lors des poussées, les hémorroïdes s’extériorisent et doivent être réintégrées manuellement mais restent à l’intérieur ;
  • Grade 4 : les hémorroïdes sont extériorisées en permanence. Lors des poussées, ils doivent être réintégrés manuellement mais ressortent.

Jusqu’à maintenant, on a pu voir ensemble les différents praticiens et spécialistes pouvant intervenir pour vous aider si vous souffrez éventuellement d’hémorroïdes. Il nous reste à parler d’une dernière personne :

Le pharmacien, devriez-vous le consulter pour les hémorroïdes aussi?

Justement, c’est le dernier professionnel de santé consulté avant que vous n’entamiez votre traitement médical.

Votre pharmacien pourra vous apporter son regard sur la question, c’est la personne envers qui vous ne sentez jamais de gêne pour discuter de vos problèmes santé. Il pourra vous aiguiller sur la posologie des médicaments prescrits par votre médecin, et leurs effets secondaires ou indésirables. Et bien sûr, il donnera aussi son conseil pour les produits qui ne nécessitent pas une ordonnance et qui peuvent vous être utiles.

Pharmacien hemorroides

Et si vous refusez de consulter alors ?!

C’est, de loin, une chose que nous ne vous encourageons pas à faire! C’est une maladie comme les autres, et qu’il faut traiter à tout prix, surtout si vous êtes à un stade critique.

Cependant, à l’instar de l’allergie ou encore de l’asthme, on peut très bien cohabiter avec la maladie hémorroïdaire. Pour ce faire, il est nécessaire d’adapter un mode de vie et une alimentation saine car comme a dit Hippocrate: « que ta nourriture soit ton médicament, et que ton médicament soit dans ta nourriture ».

Un régime alimentaire riche en fibres associé à un exercice physique régulier, éviterait sans doute une constipation chronique ou occasionnelle. Et bien sûr, qui dit constipation dit hémorroïdes douloureux. Les fibres alimentaires naturelles existent essentiellement dans le règne végétal. Les meilleures sources sont les légumineuses et les fruits secs, les produits céréaliers complets et les fruits. Elles ne sont pas digérées lors de leur passage dans le tube digestif, pouvant ainsi jouer plusieurs rôles cruciaux dans la régulation de notre transit.

Fibres legumes

Ceci dit, et après cette balade entre les spécialistes des hémorroïdes et le mode de vie à adopter. Vous êtes en mesure de faire votre choix pour arriver à une solution intégrale et complète qui convient à votre cas. Toutefois, d’autres alternatives peuvent s’offrir pour soigner cette maladie qui vous hante. Vous trouverez bien des articles détaillés sur ce sujet sur notre site.

Mais il reste vraisemblable et intéressant pour vous d’en connaître au moins une ! Surtout si vous êtes dans l’urgence et que vous êtes fatigué des solutions à courte durée.

La Formule H, une solution à envisager

Il ne s’agit pas d’un traitement local, mais global. Formule H opère une action sur tout le corps qui arrive à une guérison des hémorroïdes. La composition de Formule H, à base d’ingrédients 100% naturels, suscite de l’intérêt. Elle ne comporte que des éléments essentiels, et ne contient aucun additif ou agent nocif. Son rôle primordial serait, selon son fabricant,, de réparer et améliorer la résistance des vaisseaux des hémorroïdes et résorber l’inflammation.

Formule H anti-hemorroides

A lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur Formule H sur notre article.

En conclusion

Alors, quel médecin consulter pour ses hémorroïdes, finalement? Cette maladie, aussi contraignante et pénible qu’elle soit, touche aujourd’hui près de la moitié de la population européenne. Il est toujours temps de prendre les choses en main et de cesser de considérer les hémorroïdes comme un sujet tabou. Souvenez-vous que l’ignorance est mère de la peur, et que c’est la seule chose qui vous empêchera de guérir. Quel que soit votre choix de traitement, soyez rapide et agissez au lieu de réagir. N’hésitez pas à consulter chez des spécialistes des hémorroïdes, ils sont là pour vous aider!