Comment éviter la constipation pour éviter les hémorroïdes

Le meilleur moyen d’éviter des hemorroïdes est d’éviter la constipation. Résoudre le problème d’hémorroïdes revient donc à trouver le moyen d’éviter d’être constamment constipé.

Qu’est ce que la constipation ?

La constipation est définie par les médecins comme l’emission de moins de trois selles par semaine, surtout quand elles sont de consistance dure, associée ou non à une difficulté à évacuer les selles (dyschésie).

La dyschésie est considérée comme une forme de constipation par les médecins, même si les personnes vont à la selle « normalement ».

On distingue donc la constipation de transit (selles dures et moins de trois par semaine) et la constipation terminale qui est un trouble de l’evacuation des selles, avec sensation de défécation difficile, demandant beaucoup d’effort de poussée et laissant une impression de “non achevé”.

Les causes de la constipations sont nombreuses car il ne s’agit pas d’une maladie en soi, mais plutôt d’un symptôme.

Les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes par la constipation, et ce trouble est particulièrement fréquent durant la grossesse à cause des changements hormonaux, le grossissement de l’utérus qui appuie sur les intestins et gène leur fonctionnement ainsi que le manque d’exercice.

Eviter la constipation grâce à un régime alimentaire équilibré

A la base du problème de la constipation il y a l’alimentation. Celle- ci doit être en effet équilibrée, riche en fruits et légumes et pauvre en sucres et graisses.

Il faut manger 5 fruits et légumes par jour qui, en plus de leur apport vitaminique, constituent une bonne source en fibres.

Certains fruits et légumes ont un effet laxatif naturel, car il contiennent entre autre du sorbitol. C’est le cas des légumes verts( poireaux, haricots, épinards…), du melon et des agrumes.

Enrichir son alimentation en fibres

Elément essentiel contre la constipation, on a tendance à consommer deux fois moins de fibres que ce qui est recommandé.

Les fibres permettent d’augmenter le volume des selles, en se gorgeant d’eau dans le côlon, ce qui facilite le transit et la défecation. En outre, les fibres stimulent la motricité du colon, c’est-à-dire, ses contraction qui aident à faire transiter les aliments dans le tube digestif.

La source principale des fibres est le son des céréales complètes : il faut donc consommer du pain complet des pâtes au blé complet, des céréales complètes au petit déjeuner…

Il existe d’autres sources de fibres comme les lentilles, les haricots secs les pois chiches d’une part ; les noix et fruits secs comme les pruneaux ou les figues d’autres part; et en fin, les légumes verts dans une moindre mesure.

Boire beaucoup d’eau

On évite aussi la constipation en buvant beaucoup d’eau pour hydrater les selles et augmenter leur volume. Il faut privilégier l’eau plate car les eaux gazeuses aggravent le ballonnement.

Il faut boire entre 1 et 2 litres par jour. Les jus de fruits non sucrés peuvent aussi être une bonne chose. Le thé et le café sont au contraire à bannir car irritant pour le tube digestif.

Certains aliments à éviter

Même si le mieux est de manger équilibré et donc de tout, en cas de constipation il est préférable d’éviter certains aliments qui ralentissent le transit. C’est le cas du choux, des radis, des pommes de terre des bananes.

L’effet des probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui sont bénéfiques pour le transit : ils renforcent la flore qui peuple nos intestins et aident à la digestion. On trouve les probiotiques dans tous les produits laitiers.

Il en existe de nombreuses variétés, qui ont fait la preuve de leur efficacité dans le syndrome de l’intestin irritable, la diarrhée, l’intolérance au lactose…

Pour la constipation, les bifidobactéries et les lactobacillus, qu’on trouve dans les yaourts, sont interressants. Cependant on ne conseille pas les yaourts à boire enrichis en probiotiques qui sont globalement trop sucrés.

Faire de l’exercice pour éviter la constipation

La sédentarité ou le manque d’exercice physique favorise la constipation. Le fait de bouger régulièrement conduit nos muscles (surtout nos abdominaux) à stimuler les intestins et donc à faciliter la digestion.

Au moins 30 minutes de marche rapide par jour est déjà un bon début. Tous les sports qui favorisent la ceinture abdominale permettent de lutter contre la constipation, dont la natation, la gymnastique, et les exercices pour renforcer les abdominaux.

En plus de toutes ces précautions qui vise à prévenir la constipation il existe de nombreuses solutions contre la constipation à savoir l’acupuncture, les remèdes naturels, la phytothérapie, l’homéopathie et les massages.

Quelques autres recommandations

Adopter une bonne hygiène de vie

En plus d’une bonne alimentation, il est aussi nécessaire de faire de vrais repas, à heure régulière pour éviter la constipation. Il est prouvé que les repas pris en vitesse, aggravent les troubles de transit. Même si vous travaillez et que vous êtes pressé, essayer de prendre vos repas assis, dans le calme, en prenant le temps de bien mâcher.

Trouver le bon moment pour aller à la selle

Le fait de ne pas aller aux toilettes quand on en a envie est une cause fréquente de constipation. Se retenir aggrave la dureté des selles et donc la constipation et le risque de fissures anales.

En outre, cela s’associe souvent à une angoisse d’aller aux toilettes, en particulier chez les enfants.

Il faut donc créer un moment propice pour aller à la selle, tous les jours, de préférence, mais chacun à son rythme, le matin à la maison après avoir bu un grand verre d’eau froide ou du café, qui ont un effet laxatif.

Essayez de rester un peu aux toilettes, en étant détendu bien sûr, pendant un quart d’heure par exemle. Cela peut permettre de créer un réflexe et de limiter le stress. Mais attention, il ne s’agit pas de passer ce quart d’heure à pousser pour forcer une évacuation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>