Accueil » Trucs et Astuces » Trucs et astuces pour calmer les hémorroïdes

Trucs et astuces pour calmer les hémorroïdes

Pendant une crise d’hémorroïdes, les veines hémorroïdaires grossissent, se fragilisent, s’altèrent pour provoquer des varices.

Une réaction s’installe suite à ces successions de faits et c’est cette inflammation qui est à l’origine de la douleur.

Voici quelques trucs et astuces pour aider à calmer ces hémorroïdes douloureuses.

Prendre un bain de siège

Les meilleures sont les recettes de grand-mère qui seront utilisées pour calmer les hémorroïdes.

La méthode consiste à se tremper la partie anale dans de l’eau tiède pendant 15 à 20 minutes.

Il est possible de renouveler l’opération pendant 2 à 3 fois par jour selon le besoin.

Il est également possible de se servir de l’hamamélis qui est connu pour ses vertus adoucissantes, une plante qui a aussi la propriété de corriger les troubles veineux. Elle peut être ajoutée dans l’eau du bain sous forme de tisane.

Il faut se rappeler que l’eau chaude est interdite. Elle ne fait qu’exacerber les veines dilatées et par la suite la douleur.

Utiliser des savons doux ou de l’eau

En fait, elle a pour but de ne pas aggraver les symptômes tels que la douleur, le saignement ou la démangeaison et elle aide à vite soulager la crise. Elle consiste à avoir une hygiène irréprochable pour accélérer la guérison.

Après les selles, il ne faut pas utiliser du papier toilette mais se laver avec du savon doux et de l’eau.

Pour s’essuyer, il faut utiliser un sèche-cheveux et non une serviette mais le plus importante est d’éviter tout frottement qui irriterait encore plus les zones endolories.

Lutter contre la constipation

C’est un premier facteur déclenchant la crise où il est possible de prendre soit des laxatifs soit des aliments riches en fibres. Il y a par exemple les céréales complètes, fruits et légumes, pruneaux et figues.

Eviter la position assise prolongée

Elle ne permet pas de réactiver la circulation sanguine car c’est un facteur déclenchant la crise. Il faut surtout éviter de le faire aux toilettes puisque cela risque d’augmenter la pression sanguine.

Boire beaucoup d’eau

Il est important d’hydrater les selles, huit verres par jour sont recommandés.

Utiliser des herbes ou plantes médicinales

Les plus efficaces sont celles qui se présentent sous forme de cataplasme sur la région douloureuse. Il est également possible d’utiliser de l’oignon frais haché que l’on mélange avec de la noix de beurre.

Pour cela, le sujet applique sur les parties douloureuses pendant une demi-heure et on laisse sécher avec un coton hydrophile.

Ne pas pousser pendant les selles

Il faut préférer les laxatifs ou de la vaseline sur la région anale en cas de douleur. Le fait de pousser fera extérioriser les hémorroïdes et augmentera encore plus la douleur.

A titre indicatif, l’alcool, le sel et tous les aliments excitants sont à bannir au risque d’irriter ou d’aggraver encore plus les signes de la maladie. Il ne faut pas non plus se retenir quand le sujet a envie d’aller à la selle pour ne pas durcir les fesses.

Ensuite, il est important de faire des exercices en dehors de la crise pour améliorer la circulation sanguine.

Pour finir, sachez qu’il est préférable d’également utiliser une méthode pour combattre le coeur du problème des hémorroïdes, EN PLUS de les calmer…

Cliquez ICI pour découvrir LA meilleure solution complète contre les hémorroïdes

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*